Moins de carbone, plus de chlorophylle

TECHNOLOGIES VERTES PRAXAIR : MOINS DE CARBONE, PLUS DE CHLOROPHYLLE

Que diriez-vous si vous pouviez produire un gasoil à teneur ultra-faible en soufre, tout en diminuant l’incidence des gaz à effet de serre ?

Notre étude révèle que les émissions en équivalent CO2 (CO2-e) qu’autorise notre gasoil à teneur ultra-faible en souffre ULSD (Ultra-Low-Sulfur-Diesel) employé avec des filtres à particules diesel sont 15 fois inférieures au volume de CO2 émis lors de la fabrication de l’hydrogène nécessaire à un ULSD.

L’utilisation de l’hydrogène pour produire un ULSD, combinée à un filtre à particules diesel, permet une diminution de 16,2 % des émissions en CO2-e en sortie de pot d’échappement.

  • Émissions de CO2 d’un gasoil non traité = 12 042,6 grammes par gallon (3 177 grammes par litre).
  • L’utilisation d’un filtre à particules diesel diminue considérablement les émissions de carbone noir.
  • Diminution des émissions de CO2 = 1 951,2 grammes par gallon (514 grammes par litre)
  • Les réductions totales en CO2-e qu’autorise notre hydrogène dans la production d’un ULSD, associées à l’utilisation de filtres à particules diesel, font plus que marginaliser les émissions directes de CO2 de Praxair issues de la production d’hydrogène.