Étourdissement des porcs

Étourdissement des porcs

Étourdissement efficace et non violent des porcs

Étourdissement des porcs avec du dioxyde de carbone : étourdissement rapide, irréversible et non violent pour la production hautement efficace d'une viande de qualité.

Le dioxyde de carbone est de plus en plus utilisé dans les grands abattoirs du France et d'ailleurs pour l'étourdissement et l'abattage des porcs. Pour les grandes installations avec des taux élevés de production (par exemple, 800 porcs par heure), cette méthode est souvent la plus fiable et elle garantit l'homogénéité en matière de bien-être animal et de qualité.

L'étourdissement des porcs avant l'abattage est une exigence réglementaire dans beaucoup de pays européens. Depuis plus de 20 ans, Praxair travaille en partenariat avec les principales entreprises de conditionnement et de transformation de viande de porc européennes afin d'optimiser leurs procédés et de les aider à obtenir une croissance rentable.

L'étourdissement des porcs par exposition au dioxyde de carbone présente plusieurs avantages par rapport à l'étourdissement par électronarcose:

  • Fiabilité
  • Bien-être animal : l'étourdissement par dioxyde de carbone est inoffensif et irréversible
  • Qualité de la viande : réduction du stress et de la formation de caillots de sang
  • Meilleures conditions de travail pour le personnel de l'abattoir
  • Un procédé extrêmement efficace qui permet de faire des économies

Procédure d'étourdissement des porcs avec du CO2

Respect du bien-être animal, amélioration de la qualité de la viande et pleine conformité avec les réglementations applicables

Garantir le bien-être du porc, y compris à la phase d'étourdissement et d'abattage, est un impératif tant pour la qualité de la viande que pour des raisons éthiques. Avec un procédé d'étourdissement à base de CO2, les porcs sont transportés dans des puits dont l'atmosphère est saturée de dioxyde de carbone. Le puits doit être très rapidement rempli pour assurer l'efficacité du procédé et l'étourdissement respectueux du bien-être de l'animal. Le bon dimensionnement des systèmes de tuyauterie et de pulvérisation de CO2 est un élément primordial. La concentration en dioxyde de carbone doit être d'au moins 70 % par volume afin d'étourdir et d'insensibiliser rapidement et complètement le porc à abattre. Le puits doit être équipé d'appareils de mesure de la concentration du gaz au point d'exposition maximum. Le système doit également émettre des signaux visuels et/ou sonores si la concentration de dioxyde de carbone chute en deçà des niveaux requis. Le maintien d'un niveau stable et élevé de la concentration en CO2 dans le puits d'étourdissement est un facteur clé pour garantir la fiabilité de l'étourdissement et son irréversibilité, ainsi que des vitesses de traitement élevées. Praxair possède le savoir-faire nécessaire pour vous aider à mettre en œuvre et à optimiser vos opérations d'étourdissement des porcs.